A propos du concept de l’auteur

Bc. Ladislav Boldi
Institut des Relations publiques et internationales
Prague, République tchèque

Curriculum vitae

Ladislav Boldi est né le 16 mai 1966. Après sa naissance, sa mère biologique a refusé de le prendre en charge et, pour cette raison, il a été confié à l’Institut social pour Nourrissons. Il a passé son enfance, et jusqu’à ses dix-neuf ans, dans des établissements sociaux (institutions pour enfants, prisons pour enfants). Une fois libéré, Ladislav Boldi est devenu sans-abri car l’Etat ne lui a pas émis les documents nécessaires (carte d’identité, tampon du domicile) qui prouveraient son identité et qui l’autoriseraient à postuler pour un travail ou de trouver un logement.

Ladislav Boldi a été forcé de travailler sans l’autorisation des autorités publiques (en noir) pour ne pas mourir de faim, chose pour laquelle il a été ultérieurement condamné et placé sous probation. Il a dormi dans la rue, les parcs, les arrêts d’autobus ou des caves abandonnées et il mangeait en général des aliments périmés offerts.

L’Etat lui a formellement interdit l’accès à toutes les administrations publiques et il l’a exclu de la vie sociale. Cette injustice sociale, à laquelle Ladislav Boldi était confronté en permanence, l’a finalement poussé à prendre la Loi en mains propres et à se faire justice lui-même. Finalement, il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement pour défense disproportionnée.

En prison, Ladislav Boldi a décidé de se consacrer à la création de projets sociaux qui aideraient les gens à mettre fin à l’injustice sociale qu’il a vécue personnellement. La source principale de son inspiration provient des longues années d’expérience acquise dans les localités exclues, de la vie dans la rue, des personnes inadaptables, du milieu criminel, de la prison ou encore des organisations criminelles du bas-monde ; sans lesquels l’éthocratie n’aurait jamais pu naître.

Ladislav Boldi a été diplômé en Diplomatie économique à l’Institut des Relations publiques et internationales où il s’est vu attribué le titre de bakalář (Note du traducteur : soit du premier cycle universitaire) et il a décidé de consacrer sa vie à la création de projets sociaux permettant d’assurer non seulement la protection des droits et libertés des citoyens mais aussi de garantir la qualité de leur niveau de vie et de leurs sécurités sociales.